Se Débarrasser Des Mouches !

La mouche domestique qui est la plus commune des espèces, n’est en rien un animal domestique ! Musca Domestica (en latin) aime tout simplement entrer dans nos maisons même si on l’y invite rarement de bon cœur.

Comment vivent les mouches ?

Les mouches adultes mesurent environ 7 mm de long. Leur thorax et la face ventrale de l’abdomen sont gris, le corps entier est recouvert de poils, les yeux sont gros, la bouche formée par une trompe se terminant par deux coussinets munis de pores aspire la nourriture.

Chaque femelle s’accouple une seule fois dans sa vie mais fabrique entre 500 et 1000 œufs, qu’elle va stocker pour réaliser 5 pontes distinctes. Les œufs blancs se transforment très rapidement en asticots, au bout seulement d’une journée. Puis, ces larves vont subir trois mues consécutives, pour se transformer en une pupe (petite mouche) de couleur brunâtre qui va donner la mouche domestique que nous connaissons.

Les adultes vivent de deux semaines à un mois. Alors, compte tenu de leur durée de vie assez courte, la mouche femelle est prête à s’accoupler à peine 36 heures après sa sortie de la pupe.

On peut les trouver toute l’année dans nos maisons, mais c’est en été qu’elles se développent.

Elles s’introduisent dans nos habitats par la fenêtre ou la porte, elles sont toujours à proximité de déchets organiques en voie de décomposition (composteur, tas de compost…) car elles s’y reproduisent !

L’invasion des mouches : un peu, ça va…. beaucoup…

Du fait de son penchant pour les ordures, les excréments et les déchets organiques, la mouche va recueillir sur ses pattes, sa trompe, ses poils un nombre impressionnant de microbes en tous genres ! En plus, dès qu’elle a l’estomac plein, la mouche a la fâcheuse habitude de se poser n’importe où et de régurgiter une partie de ce qu’elle a avalé, éparpillant ainsi ses microbes.

Quand l’invasion de mouches est importante, le problème devient préoccupant car ce sont des insectes vecteurs capables de porter plus d’une centaine de pathogènes (typhoïde, choléra, salmonelle…).

Avec leur trompe large et aplatie, les mouches peuvent seulement se nourrir de liquides. Du coup, elles secrètent de la salive qu’elles déposent sur la nourriture solide pour la pré-digérer, puis absorbent le résultat de cette digestion.

Bon, ce n’est déjà pas très ragoûtant, mais ce n’est pas fini…

Et que dire du ballet aérien incessant et horripilant, des déjections qui salissent les voilages et les carreaux !

Comment se débarrasser des mouches ?

En suivant quelques règles d’hygiène simples, vous pouvez éviter l’invasion des mouches :

  • nettoyez les surfaces rapidement après avoir mangé,
  • gérez au quotidien les déchets organiques, lavez régulièrement la poubelle,
  • veillez à la santé sanitaire des fruits dans la corbeille, préférez les gérer au réfrigérateur, le froid stoppe la prolifération des asticots,
  • en été, le soir, installez des moustiquaires aux fenêtres et des lanières pendantes aux portes,
  • ne laissez pas d’eau stagnante dans la salle de bain, la cuisine et soucoupes de plantes,
  • placez le composteur ou le tas de compost au fond du jardin.

Source: La pause jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.