Aller au contenu

Conseil Municipal du 7 septembre 2020 – notre synthèse – Seconde partie

La seconde partie du conseil municipal du lundi 7 septembre 2020 fût tout aussi « originale » que la première que vous pouvez retrouver en cliquant sur le lien ci-dessous

Points abordés

9. Tarif cantine et garderie:

Les tarifs de la garderie et de la cantine ont été votés à l’unanimité, sans augmentation. Il faut admettre que l’année scolaire étant déjà commencée, aucune variation, n’est envisageable. Espérons que ce point , pour la rentrée 2021-2022, sera anticipé et abordé avant la rentrée !

Au sujet de la garderie, nous avons, de nouveau, interrogé Madame Pawlak sur la déclaration de la garderie à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS). Au jour de ce nouveau Conseil municipal, aucune réponse ne nous avait été apportée. Madame Pawlak s’est renseignée et nous a enfin répondu : la garderie n’est pas déclarée en périscolaire. Je vous rappelle que c’est possible comme nous l’avions indiqué dans notre article du 1er juillet 2020 sur le même sujet que vous trouverez en cliquant sur le lien ci-dessous.

Conseil Municipal du 25 juin 2020 – notre synthèse – partie 1: jeunesse et périscolaire / garderie

La volonté de l’équipe Générations Athies est d’utiliser tous le même vocabulaire rattaché à un cadre juridique et des responsabilités particulières : on parle soit de garderie soit de périscolaire.

L’objectif étant de proposer le meilleur et pour TOUS. L’équipe Générations Athies avait formulé le souhait que des formations ou équivalences pour les agents leur soient proposées afin de déclarer l’accueil en périscolaire (comme la majeure partie des communes le font depuis de nombreuses années). La valorisation des acquis serait un atout pour les enfants et pour les encadrants.

Si une telle déclaration était envisagée, nous pourrions parler de projet d’accueil co-construit avec les parents. Comme proposé lors de la campagne ( Cf: Journal N°2 – du 22 au 28 février 2020 )

10. Bourses communales :

A l’unanimité, le conseil municipal a voté pour une allocation d’une bourse communale de 25 euros pour les jeunes âgés de 11 à 16 ans scolarisés en 2020/2021. Le budget étant déjà voté, il n’était pas possible pour les élus Générations Athies de proposer une augmentation de cette bourse. Espérons que ce sujet soit anticipé l’année prochaine !

Pour en bénéficier, il vous suffit d’en faire la demande en mairie en fournissant un certificat de scolarité et un RIB

Cet article peut vous intéresser : Bourse de lycée : faites votre demande en ligne à partir du 1er septembre !

11. Centre de loisirs de la Toussaint :

Nous avons rappelé que depuis plusieurs années, nous parlons d’accueil de loisirs et non de centre de loisirs. A été voté à l’unanimité (rappelons que l’élargissement des temps d’accueil faisait partie du programme Générations Athies – Cf: Journal N°2 – du 22 au 28 février 2020) la tenue d’un accueil de loisirs pour les vacances de la Toussaint. La période retenue sera du lundi 26 au vendredi 30 octobre 2020.

Les élus Générations Athies ont signifié de nouveau à Madame le maire, l’importance du respect de la législation ainsi que du protocole sanitaire. En effet, en juillet 2020, sur le site de la mairie, mais également sur les informations que la mairie a communiquées à la Voix du Nord, Madame le maire, fait la promotion de l’accueil de loisirs en indiquant le respect du protocole. Force est de constater qu’il est plus facile de l’écrire que de le faire, comme le démontre la photo prise sans distanciation et sans masque. (article de la voix du nord – cliquer sur le lien suivant: https://www.lavoixdunord.fr/839753/article/2020-07-15/les-petits-aventuriers-s-amusent-bien-au-centre-de-loisirs )

Suite à cette remarque,

Madame Pawlak a répondu « on peut se réjouir qu’il n’y est pas eu de cas de COVID »

Réponse de Générations Athies : « Heureusement (pas de cas déclaré), mais est-ce une justification pour ne pas respecter la loi et en faire la promotion? Il faut-être un minimum responsable !

12.Vidéo-protection :

Monsieur Lenglet Anthony nous a présenté le projet. Notons que suite à nos articles publiés sur notre site, à savoir : Athies -Vidéo protection ou surveillance ? et La vidéosurveillance, vidéoprotection – chez soi , ce dernier maîtrise un peu mieux le sujet.

Le projet porte désormais sur l’installation de 19 caméras. Monsieur Lenglet nous informe que le coût sera aux environs de 175 000 euros. A noter, comme nous l’avions fait remarqué lors du vote du budget, que la ligne budgétaire votée était bien trop élevée, à savoir la ligne budgétaire est à 250 000 euros.

Il est important de rappeler que le projet initial portait sur 13 caméras pour une estimation à 160 000 euros. Par un calcul propre à lui, Anthony Lenglet, nous informe avoir fait réaliser une économie de 37 500 euros (coût initial à 160 000 euros pour atteindre ce jour 175 000 euros) ????

Sans être pour ou contre, nous avons soulevé le coût important, soit environ 170 euros par Athésiens (Soit pour un foyer de 4 personnes – 2 adultes et 2 enfants: 680 euros)

Pour argumenter, Monsieur Lenglet informe qu’il s’agit d’une demande des Athésiens. Ceci semble une affirmation plus qu’hasardeuse. En effet, aucune étude, sondage, concertation, indique cela. La réalité est qu’il s’agit d’une promesse de campagne du précédant mandat. Précédant mandat où il n’y avait qu’une liste, est donc qu’un seul et unique projet soumis aux Athésiens.

Ce lien peut vous intéresser: Athies : dix-neuf caméras de vidéoprotection dans les rues en fin d’année

13.Création d’un marché du terroir :

Les 3 élus Générations Athies, ne s’opposent pas au projet. En effet, lors de l’exposition de nos promesses de campagne, nous souhaitions mettre en place les conditions nécessaires afin d’étudier l’implantation d’un commerce de proximité (Cf: Profession de foi – mars 2020 / rubrique : « Bien vivre ensemble en page 2 ). Même si le souhait de mettre en place un marché est bien moins ambitieux, nous espérons son succés.

Nous avons interpellé Mme Pawlak sur le fait qu’il fallait contacter en priorité les commerçants locaux de notre village.

Egalement, nous souhaitons une grande vigilance dans la communication de l’équipe majoritaire. En effet, il est présenté aux potentiels exposants, que l’objectif du marché est de faire « concurrence au marché d’Arras ».

Il est important qu’une telle démarche soit positive, à savoir un marché POUR les Athésiens et NON en opposition à celui d’Arras !

Ce lien peut vous intéresser: Athies : lancement d’un marché du terroir le samedi matin sur la place

14 et 15. Installations classées pour la Protection de l’environnement: SAS EURAMETHA et SASU KLOOSTERBOER : avis de la commune

Les 2 points énoncés ont donné lieu à une constatation flagrante de l’absence de préparation et du manque de maîtrise de l’équipe majoritaire.

En effet, après la lecture, par Madame Pawlak, du courrier de Monsieur Le Préfet au sujet de l’implantations de ces deux usines. Cette dernière met au vote.

Notre question: on vote quoi? Quelle est la nature de ces usines?

Réponses: Pour la SASU KLOOSTERBOER, il s’agit d’une entreprise frigorifique. Pour la SAS EURAMETHA, il s’agit d’une entreprise de méthanisation.

Concernant la nature du vote, la majorité n’a jamais été en capacité de répondre si nous votions pour l’installation du projet, pour l’enquête de ce projet, et si il y avait des risques.

Après un long moment d’échanges incohérent sans aucune décision, Madame Pawlak nous indique que le courrier de Monsieur Le Préfet n’est pas clair pour elle. Ce sujet est donc reporté au prochain conseil municipal.

Ce dernier devra se tenir au plus tard début octobre 2020. Face à la crainte de Madame Pawlak de n’avoir que 2 sujets à aborder, nous lui avons indiqué que nous avions des points à proposer, pour le bien des Athésiens, pour ce futur ordre du jour. (Un mail en ce sens lui a été envoyé en date du 14 septembre 2020 – à ce jour, pas de réponse ! )

A savoir:

✅Vous avez jusqu’au 25 septembre 2020 pour consulter le dossier et faire enregistrer vos remarques en cliquant sur le lien ci-dessous.

✅Le site du projet permet également de répondre à certaines questions légitimes concernant l’intérêt du projet, son impact sur le trafic routier ou encore les mesures prises pour atténuer des possibles nuisances.

Eurametha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *