communique de presse DGCCRF

@DGCCRF  · Services publics & administration

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 28 octobre 2020N°337

À la suite de l’avis de l’ANSES, l’Etat confirme sa décision de remplacer parprécautionles masques textiles traités aux zéolithes d’argent et de cuivreL’Anses, saisie par le gouvernement afin de déterminer les risques liés à l’usage desmasques en tissu lavables et à filtration garantie de la marque DIM traités par des zéolithesd’argent et des zéolithes d’argent et cuivre, a publié ce jour son avis relatif à l’évaluation deces risques.

Réalisée sur la base d’une analyse des données fournies par le fabriquant de masques etcelles issues des évaluations conduites par les autorités européennes sur les zéolithesd’argent et les zéolithes d’argent et cuivre, l’évaluation des risques menée par l’Anses nemet pas en évidence d’effet nocif pour la santé dès lors que les précautions d’utilisationindiquées par le fabricant sont respectées : lavage avant le premier emploi et après chaqueutilisation, port de 4 heures maximum, changement si le masque s’humidifie.

Tout risque sanitaire ne pouvant toutefois être écarté en cas d’utilisation des masques sansrespect des précautions d’utilisation indiquées par le fabricant (utilisation sans lavagepréalable, utilisation d’un masque humide), l’Etat confirme sa décision, annoncée le 20octobre 2020 et mise en œuvre depuis, de retirer, au sein des services où ils étaient utilisés,ces masques de marque DIM traités par des zéolithes d’argent et des zéolithes d’argent etcuivre, et de leur substituer d’autres modèles à filtration garantie ne contenant pas cessubstances.

Le processus d’évaluation de risques des zéolithes d’argent et des zéolithes d’argent etcuivre se poursuit au niveau européen, conduit par l’agence européenne des produitschimiques (ECHA). Il devrait aboutir dans les prochains mois.

Contact presse :Service de presse de Bercy : 01 53 18 33 80 ­ presse.bercy@finances.gouv.f

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.