Aller au contenu

Rendez vous du 11 juin 2020 – 6 mois d’attente sans réponse !

Ce jour, le 11 décembre 2020, cela fait exactement 6 mois que vos élus Générations Athies ont rencontré madame le Maire afin de mettre en place une relation de travail sereine, respectueuse de chacune des parties, transparente et dans l’intérêt des Athésiens.

Retrouver l’article: RENCONTRE AVEC MADAME LE MAIRE DU 11 JUIN 2020

Malheureusement, à ce jour, nous n’avons aucune réponse.

Nous pouvons juste constater que:

  1. Nous n’avons pas obtenu UNE page complète de libre expression dans le journal local (l’ATHESIEN) -point N°3 de la charte
  2. Le lien de votre site internet « generationsathies.fr » n’est toujours pas identifié sur le site de la mairie ainsi que sur l’application – point N°16 de la charte
  3. Nous ne sommes pas présents dans toutes les commissions et dans l’ensemble des organismes et instances où la commune est représentée – point N°4 de la charte
  4. Nous n’avons pas de comptes rendus des commissions – point N°8 de la charte

ETC ………………………….

Pour synthèse, à ce jour, il n’y a qu’un point, qui est partiellement respecté (sur les 18 points composant la charte pour le respect des droits à l’opposition) .

A SAVOIR :

Point N° 5 – « Questions orales des élus d’opposition »
« Un délai de plus de 48 heures avant la séance du conseil municipal ne peut être exigé pour le dépôt des questions orales des élus auprès du maire. Les questions orales ne doivent pas être placées en toute fin du conseil municipal ».

Effectivement, aucun délais n’est imposé pour que l’on puisse poser vos / nos questions. Néanmoins, et ce en toute transparence, nous pourrions comprendre l’instauration d’un tel délai, si cela rythmait avec éléments de réponse de Madame le maire ou son équipe. Ce qui n’est malheureusement que très rarement le cas. En outre, il est à noter que, contrairement à ce qu’indique la charte pour le respect des droits à l’opposition, les questions diverses sont en toute fin du conseil municipal.

Comme vous pouvez le constater, même si l’arrivée au conseil municipal des 3 élus minoritaires (sous l’impulsion du collectif Générations Athies) est synonyme de certaines avancées dans notre commune, ce que personne ne peut contester, cela n’est pas sans douleur et le chemin reste encore très, très, très long et plus que sinueux.

Reste une interrogation: pourquoi nous qualifier constamment d’élus d’opposition (comme indiqué sur le site de la mairie, dans l’Athésien, la presse…) et ne pas vouloir nous reconnaître comme tel, et ne pas faire le nécessaire pour respecter nos droits?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *