ce qui change pour les Français en mai 2021

Les arrêts de travail pour garde d’enfants sont remplacés par le chômage partiel, les tarifs réglementés du gaz augmentent, et le versement des primes d’intéressement et de participation pourra être retardé.

  • Prix réglementés du gaz

Les tarifs réglementés de vente du gaz appliqués par Engie vont augmenter de 1,1 % au 1er mai, conséquence de la hausse des cours mondiaux, à la suite notamment du blocage du canal de Suez, où un cargo est resté coincé pendant six jours fin mars. Cette hausse hors taxe est de « 0,3 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,7 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 1,2 % pour les foyers qui se chauffent au gaz », a détaillé la Commission de régulation de l’énergie.

  • En formation professionnelle

La rémunération des stagiaires de la formation professionnelle va augmenter, avec des différences selon les tranches d’âge. Pour les 16-18 ans, elle va passer de 130 euros à 200 euros par mois. Pour les stagiaires âgés de 18 à 25 ans, elle passera à 500 euros (contre 310 ou 400 euros auparavant). Au-delà de 25 ans, la rémunération va atteindre 685 euros. Le barème n’avait pas été modifié depuis 2002.

  • Prime pour les enseignants

Selon un décret paru au Journal officiel le 14 mars dernier, certains enseignants vont recevoir à compter du 1er mai une prime d’attractivité. Sont concernés les enseignants débutant ou se situant en milieu de carrière, soit ceux comptabilisant jusqu’à 15 ans d’ancienneté. Pour les plus jeunes, un coup de pouce supplémentaire de 100 euros par mois s’ajoute. Cette prime est modulable selon l’échelon, en suivant un principe de dégressivité. Sont également concernés les psychologues de l’Éducation nationale ainsi que les conseillers principaux d’éducation.

https://la1ere.francetvinfo.fr/image/lu2xpuO3q5mMv3_ATvK1iupTP-8/600x400/outremer/2021/05/01/608d9f55a2338_transition_etiquettes-1654444.jpg
  • Pneumatiques

À l’image de l’électroménager, les pneus pour voitures et camions vont désormais afficher des informations plus claires sur leur efficacité en consommation de carburant, leur adhérence sur sol mouillé, neige et verglas, ainsi que sur le bruit provoqué par le roulement. L’automobiliste aura accès à une fiche technique via un QR code. À plus long terme, la réglementation européenne obligera également les fabricants à présenter des informations sur la durabilité ou la résistance à l’abrasion, qui libère des particules polluantes.

Source: SOCIÉTÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.