CONSEIL MUNICIPAL DU 15 septembre 2021

Pour faire suite à chaque conseil municipal, nous vous proposons de retrouver sur votre site generationsathies.fr un compte rendu reprenant, comme ceci devrait l’être, l’ensemble des décisions ainsi que la teneur des débats.

Concernant ce point N°1, « Approbation du compte rendu de mercredi 23 juin 2021 », nous vous confirmons nous être opposés. Outre le fait, comme toujours, que ce dernier ne reflète pas la teneur des débats, cette fois, il manque encore plus de sérieux. En effet, nous avons eu pour ce conseil un ordre du jour avec 17 points (voir document ci-dessous), hors, il nous est présenté un compte rendu ne comprenant que 15 points. Les élus Générations Athies ont estimé qu’il n’était pas consciencieux d’envoyer ce type de document en préfecture.

Il s’agit d’achat déjà effectué par la commune. Suite à nos interrogations, monsieur Lenglet nous informe que le montant à percevoir sera aux environs des 18 000 euros.

Sur ce point de délibération, nous avons, à plusieurs reprises, questionné monsieur Lenglet. En effet, sa présentation était peu claire et aucun dossier nous a été transmis afin de pouvoir l’étudier.

Sur le principe, le passage au LED était dans notre projet, nous y sommes donc favorables. D’après Monsieur Lenglet, il reste 174 lanternes à changer sur notre commune. D’après les chiffres annoncés et calculés sur place, le restant à charge pour notre village sera d’environ 39 000 euros pour une diminution de 70% de la facture d’électricité concernant l’éclairage public. Il nous a été confirmé que cet objectif se fera sans incidence pour la visibilité le soir dans notre village (donc pas de coupure de l’éclairage publique à certaines heures)

Nous avons demandé quel sera l’impact pour les finances de la commune. Madame Binet, nous a certifié que l’impact sera nul. Pas de charge supplémentaire, pas de baisse des dotations.

Monsieur Ameele Gaëtan est intervenu sur 2 points concernant ce sujet. En effet, madame la Maire, présente ce règlement intérieur du cimetière comme étant le premier. monsieur Ameele l’informe qu’un règlement datant de 2001 est existant. Cette dernière le découvre et indique qu’elle allait se renseigner.

Le second point était un rappel de l’intervention de monsieur Ameele Gaëtan lors du conseil municipal en date du 7 octobre 2020 (point N°7). A savoir: faire le point sur les concessions à l’abandon et reprendre ce qui a été engagé en la matière. A ce jour, rien n’a été fait. Monsieur Ameele précise qu’à l’approche des fêtes de la Toussaint, c’est le moment propice à ce type de démarche .

Page 4 – l’ Athésien de Juillet 2021

Nous tenons à signaler que cette remarque, de madame le Maire, concernant la présence exclusive des élus majoritaires ou au soutien de cette dernière dans cette commission, est certes JUSTE, mais surtout MALHONNÊTE !

Remarque JUSTE : le choix des personnes pour composer cette commission revient à la Direction des Impôts d’Arras.

Remarque MALHONNÊTE : il est effectué par le Direction des Impôts d’Arras, à partir d’une liste pré-établie et proposée par madame Pawlak. Dans cette liste, madame le Maire nous en a exclus !

Force est de reconnaître, que pour la première fois et à l’opposé des déclarations précédentes de madame Pawlak, cette dernière reconnait que nous ne sommes pas représentés dans l’ensemble des commissions ! (voir ci-dessous point N°2 du compte rendu en date du 7 septembre 2021)

Effectivement, nous avons découvert, via, le journal La Voix du Nord, qu’un appel d’offre pour la construction de l’école avait été lancé. Ce dernier a été publié sans délibération du conseil municipal contrairement aux recommandations légales et contrairement au propre règlement intérieur du conseil municipal (extrait ci-dessous). Règlement rédigé et voté par madame Pawlak et son équipe. A nouveau, nous ne comprenons pas cette volonté d’exclusion.

Monsieur Ameele Gaëtan a rappelé à madame le Maire, que son argument de commission (à laquelle ne participe que 7 élus sur 15) n’était pas recevable. En effet, comme l’indique la loi ainsi que le règlement intérieur, une commission a pour seul objectif l’étude et l’échange autour de sujets, de dossiers, qui seront proposés au conseil municipal qui aura un rôle décisionnel. En aucun cas, une commission n’a de un tel pouvoir.

A noter, nous sommes surpris de constater que des élus issus de la majorité (les 6 n’ayant pas participé à la commission) acceptent désormais d’être eux aussi exclus !

Comment croire encore Madame Pawlak lorsqu’elle indique vouloir travailler avec tous…?

De nouveau, les actions en disent bien plus que les paroles

A ce sujet, nous vous invitons à consulter, ci-dessous, le courrier de cet Athésien vigilant. Ce dernier, met notamment l’accent sur la pollution, la destruction et dégradation d’arbres sur l’espace communal, le vol de terres communales afin de les exploiter à titre personnel…. Nous attendons donc la réponse de madame le Maire lors du prochain conseil municipal. S’agira t-il d’un nouveau cautionnement d’irrégularité……..!

Vos élus Générations Athies ont été interpellés par des parents d’élèves au sujet des repas de la cantine scolaire.

QUESTION: est-il possible de savoir pour quelle raison, depuis la rentrée scolaire, il est proposé le vendredi, aux enfants des sandwichs, alors qu’un tel menu n’est pas indiqué ni communiqué aux parents? (nous précisons qu’à la date de ce conseil, il y avait eu 2 vendredis depuis la rentrée)

Réponse de madame Pawlak à monsieur Gaëtan Ameele: « tu parles de la fin d’année scolaire dernière! »

Réponse de Gaëtan Ameele: « non, nous sommes interpellés sur le début de cette année scolaire ».

Réponse de madame le Maire: « oui, effectivement, j’y ai mangé vendredi dernier » , « cela permet aux enfants d’avoir le choix »

Madame Dominique Kolaczyk indique que c’est intéressant pour les enfants de développer la notion du choix. Ils ont donc le choix entre quoi?

Réponse de madame le Maire: « ben, il n’y a que des sandwichs »

Sur ce sujet, nous n’en saurons pas davantage. Seule certitude, il faut mieux communiquer avec les parents et que toute modification de menu passe forcément par les services municipaux dont est responsable madame le Maire.

Sur ce sujet, plusieurs choses à corriger. En effet, les élus Générations Athies ont été invités par des Athésiens dont leurs habitations seront en mitoyenneté des futures constructions. Ce rendez-vous était organisé par le constructeur ainsi qu’un cabinet de géomètre. Ces derniers y ont convié les représentants de la Mairie, néanmoins personne n’est venu.

Un Athésien à préciser nous faire confiance car nous avons été les seuls, lors de la campagne de 2020 à les informer des futures constructions. C’est pour cela que certains souhaitez notre présence. Nous tenons à remercier l’ensemble des personnes présentes pour l’excellent accueil.

PREMIÈREMENT : Pourquoi est-il affiché sur les panneaux la possibilité de 80 lots alors que le dernier Athésien en indiquait 60 logements et que lorsque nous comptabilisons le nombre de logements ayant un permis affiché, nous sommes au nombre de 59.

Question à madame le Maire: combien y aura -t-il de logements? Réponse : « 65 logements ». Nous avouons ne plus rien comprendre. A ceci madame le Maire nous indique qu’elle allait se renseigner et essayer de nous apporter une réponse lors du prochain conseil municipal.

Nous avons également précisé à madame le Maire que nous souhaitions être mis en copie de l’ensemble des communications et documents afin de répondre au mieux aux interrogations. Nous avons également rappelé, pour la 4ème fois, que nous souhaitions que soit porté à notre connaissance l’ensemble du projet de construction. A noter, que nous avions déjà demandé une réunion publique d’information et ceci, avant la validation des permis de construire par madame Pawlak. L’excuse du COVID face à l’inaction de la mairie et à la méconnaissance du nombre de logements par cette dernière ne peut être crédible.

DEUXIÈMEMENT: nous avons fait remonter les demandes des résidents. Demandes qui restent sans réponse depuis de nombreux mois.

A savoir: l’entretien des espaces verts, de voiries avec nuisances sonores au niveau de certaines plaques d’égouts. Là encore, nous remarquons un marque de suivi des dossiers.

Sur ce point, nous constatons encore des manquements à la réalité des débats. De là, a y voir une prise de conscience des réponses et du comportement observé….

En effet, madame Dominique Kolaczyk, informe que nous ne sommes pas contre la mise en place de radars pédagogiques puisque nous l’avons proposée au débat. Il est regrettable et surprenant d’apprendre qu’il ne s’agissait que d’un prêt.

Monsieur Durand, en charge à la sécurité routière, indique que ce prêt avait pour objectif d’étudier la pertinence de la mise en place de ce type de matériel.

Nous demandons donc le résultat de cette étude en précisant en quoi elle consistait. Après une multitude de relances, monsieur Durand indique que les véhicules ont été comptabilisés. Nous lui informons que ceci n’est pas l’objectif d’un radar pédagogique.

Dès lors nous redemandons quel était l’objet de l’étude et ces résultats. Monsieur Durand indique: « je me suis posté et j’ai observé »

Nous avouons avoir été plus que surpris par la gestion de ce dossier. rappelons que nous parlons de sécurité !

A noter l’intervention, excédé , de Monsieur Cauet, indiquant: « un radar comme ça vaut 85 000 euros, vous serez forcément contre »

Nous constatons que, lorsqu’il s’agit de voter une augmentation d’indemnités ou de voter dans le but de servir cette équipe, cela fait moins débat que la sécurité pour tous au sein de notre village.

Egalement, d’après nos recherches depuis ce jour, il est possible d’installer ce type de radar pour une somme avoisinant les 2 000 euros. (soit près de 42 fois en dessous du tarif annoncé par l’équipe majoritaire). Ceci est un nouvel argument mettant en avant notre inquiétude quant à la gestion des deniers publics.

Pour conclure, monsieur Durand informe madame Kolaczyk (membre de la commission de sécurité qui n’a toujours pas été réunie depuis son arrivée en février 2020): « Puisque que vous voulez tout savoir, la prochaine commission sécurité se tiendra le 12 octobre. A cela, madame Kolaczyk, s’excuse de vouloir être informée de la tenue des réunions dont elle est membre .

Nous trouvons la réponse de madame le Maire très surprenante. En effet, lors du conseil municipal en date du 23 juin 2021, cette dernière indiquait que tout était conforme. Alors pourquoi une procédure est en cours?

D’après nos renseignements à ce jour, les travaux ont été réalisés à l’été 2020 selon l’arrêté en date de février 2021. Outre le problème de dates (les travaux sont effectués 6 mois avant l’arrêté), la conséquence est que la voirie s’en retrouve réduite et qu’elle ne semble plus être conforme, en terme de largeur, pour permettre l’intervention des secours. Nous avons donc demandé à madame le Maire de prendre des mesures préventives urgentes car il ne faut pas laisser la place au doute en terme de sécurité de nos administrés. Egalement, les élus Générations Athies ont indiqué vouloir se dégager de toute responsabilité sur ce sujet.

En synthèse, nous avons voté:

  • POUR à 85.71% des mises en délibération
  • CONTRE à 14,29% des mises en délibération, nous ne pouvons valider la présentation d’un document erroné pour être envoyé en Préfecture.
  • ABSTENTION 0% . 

Certains seront surpris des taux de vote de vos élus Générations Athies. En effet, bon nombre de projets sont issus de nos propositions de campagne. Il est donc dans notre logique d’y être favorables même s’il est regrettable d’y être si peu associés et que nous les aurions menés d’une toute autre manière.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Photo-3-elus-2021.png.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *