CONSEIL MUNICIPAL DU 10 décembre 2021

Pour faire suite à chaque conseil municipal, nous vous proposons de retrouver sur votre site generationsathies.fr un compte rendu reprenant, comme ceci devrait l’être, l’ensemble des décisions ainsi que la teneur des débats.

Notons que pour ce conseil, madame le Maire a décidé, sans en avertir en amont les élus Générations Athies et les administrés, de réduire le nombre de place dans le public. Cette décision a eu pour conséquence de mettre à la porte 50% des Athésiens souhaitant venir constater par eux-même la gestion de notre village et le comportement de l’équipe majoritaire.

La raison invoquée par cette dernière est le respect des mesures sanitaires. Enfin, partiellement car la distanciation entre élus n’était pas respectée et la salle n’était pas aérée.

Cela démontre surtout le souhait d’opacité et le manque d’anticipation. Rappelons que les élus Générations Athies demandent depuis de nombreux mois que la séance se déroule dans une salle permettant le respect des gestes barrières pour tous.

Premièrement, monsieur Ameele Gaëtan ne demande pas mais informe l’assemblée de l’enregistrement audio de la séance. Au regard des nombreux manquements, inexactitudes, mensonges voir diffamations dans les comptes rendus municipaux publiés depuis près de 2 ans, les élus Générations Athies enregistreront, comme la loi les autorisent, l’ensemble de la séance du jour et celles à venir.

Ce compte rendu commence déjà par un FAUX. En effet, face aux manquements et aux diffamations présents dans le compte rendu du conseil du 22 octobre 2021, les trois élus Générations Athies ne l’ont pas signé.

Afin d’être précis sur ce sujet, il est important de préciser que madame le Maire n’a rencontré qu’une partie des assistantes maternelles ( à savoir 4?) lors d’une réunion où elle a refusé la présence de monsieur Gaëtan Ameele.

Sur cette délibération, vous avez été un certain nombre à nous interroger.

  1. Tout d’abord, sur le fait que Madame Pawlak demande que l’intervention de monsieur Gaëtan Ameele soit noté au PV de la séance. Effectivement, cette réflexion interpelle puisque ceci est une obligation. Faut-il y voir un début de reconnaissance des manquements réguliers aux différents comptes rendus ???
  2. Comme vous le savez, nous recevons de nombreux questionnements quant à l’urbanisme sur notre commune. Le dernier en date était celui concernant madame Pawlak. Cette dernière a affiché en mairie une déclaration préalable de travaux où la mention « service instructeur CUA » était barrée. Face à cette interrogation d’Athésiens, nous nous sommes renseignés auprès des services de la CUA, qui nous certifient que selon la convention datant de 2015 liant la Mairie d’Athies à la Communauté Urbaine d’Arras, la demande aurait dû les parvenir. Ajoutons à ce fait, que des voisins de madame Pawlak, nous affirment que la construction est déjà existante. Enfin, rappelons que madame le Maire a fait le choix d’exclure toute personne de l’équipe Générations Athies au sein de la commission des impôts de notre village et d’être de fait dans l’illégalité. Monsieur Ameele, confirme que cela ne fait rien pour soulever les doutes et donc, renforce le climat de suspicions !
  3. Cette délibération peut-être interprétée comme une perte « d’autonomie » pournotre commune, au regard du transfert de compétences vers la CUA. Pour explication, ceci est une juste lecture mais nous avons pris le parti que les autorisations quant à l’urbanisme soient davantage contrôlées au regard de la gestion et du contexte de notre commune à cet instant.

Seules constatations à ces votes: l’équipe majoritaire exclue toutes personnes extérieures à leur « club ». Ceci démontre la volonté d’opacité. Rappelons qu’à ce jour, aucune réaction de madame le Maire suite à l’exploitation du domaine publique par son premier adjoint (point C questions diverses du conseil municipal du 15 sept 2021). Face à cette forme de conflit d’intérêts et par les négligences constatées, nous n’avons pu voter favorablement pour ce dernier. Était-il nécessaire de démonter une nouvelle fois sa gestion partisane de la commune?

Nous confirmons l’abstention des 3 élus Générations Athies. En effet, nous ne sommes pas contre ce projet puisqu’il est issu de notre programme. Nous ne pouvons nous positionner car nous n’avons eu accès à aucun document. En effet, nous ne savons même pas à quoi les différents cabinets d’architectes ont dû répondre ni à quelles prestations correspondent les tarifs annoncés. Dans ce cas, il n’est pas concevable d’engager nos responsabilités respectives.

Notons l’intervention de Monsieur Gaëtan Ameele indiquant que le projet de l’équipe Générations Athies était plus global en repensant l’ensemble des infrastructures de l’école ainsi que l’accueil hors temps scolaire, passant d’une garderie à du temps périscolaires (soit un accueil déclaré et sous la tutelle de la DDCS). Sujet déjà abordé mais en vain, lors du CONSEIL MUNICIPAL DU 25 JUIN 2020 – NOTRE SYNTHÈSE – PARTIE 1: JEUNESSE ET PÉRISCOLAIRE / GARDERIE

Aussi, nous sommes surpris des dires de l’équipe majoritaire, ces derniers nous informant avoir sollicité les parents sur le projet. Or, nombre d’entre eux disent n’avoir jamais rencontré la mairie à ce sujet.

Pour rappel, en mars 2020, lors du tract de dernière minute de l’équipe majoritaire, il est indiqué : « Suite à l’approbation du PPRT (Plan de Prévention des Risques Technologiques) et à l’évolution des effectifs scolaires, nous pourrons, à présent, construire et redéfinir le pôle de l’école maternelle en y intégrant les services périscolaires tout en se préoccupant de la transition écologique »

  1. Pour information le PPRT date de l’année 2014 (soit 6 ans avant l’arrivée de l’équipe Générations Athies et que nous mettions le projet dans notre programme)
  2. Nous avons demandé l’étude de l’évolution des effectifs comme indiqué. Nous avons encore eu le droit à une non – réponse : nous vous répondrons au prochain conseil municipal , dires de madame Pawlak (à savoir que le premier projet annoncé lors de la première commission de travaux ne parlait que d’une classe maternelle)
  3. Est abordé le sujet du périscolaire, hors il n’en sera rien.

Ce point abordé a duré environ 20 min. Nous allons vous faire grâce des nombreux éléments non maîtrisés par madame Pawlak tels que: à qui appartient la cabane ? – quel est le bail en place avec l’association La Gaulle Athésienne ? – où est-il possible de reconstruire ?

Quand Monsieur Durand indique que ceci aurait dû être réglé sous le précédent mandat (équipe dont il faisait parti) ….. Monsieur Ameele lui répond être ici pour trouver une solution ensemble et non pour accabler le précédent Maire et son équipe.

Nous avons voté POUR. En effet, la CUA va percevoir les fonds à hauteur du montant du rachat (16 800 euros). A priori, ceci était la seule possibilité.

Nous avons vivement invité madame Pawlak et son équipe à se pencher sans délais sur le bail. En effet, il semble normal que la Gaulle Athésienne (association de pêche) bénéficie d’un loyer revu à la baisse au regard de la perte de la jouissance de cette construction.

De nouveau, nous sommes étonnés que le compte rendu des questions diverses ne soit pas repris dans l’ordre chronologique du déroulement de la séance. POURQUOI ???

Monsieur Ameele Gaëtan demande si, au vu de la crise sanitaire, la cérémonie des vœux sera maintenue.

Madame Pawlak répond par la négative et ajoute qu’il en sera de même pour la cérémonie des vœux de la CUA.

La questions initiale de Monsieur Ameele était: « combien de colis des aînés ont-ils été distribués et combien en restent-ils à remettre? » La réponse partielle de M. Pawlak est bien celle indiquée.

Afin de compléter les mots manquants des phrases, les demandes de Madame Kolaczyk Dominique et Monsieur Ameele Gaëtan ont pour objectif non pas de « faciliter les administrés » mais bien de rendre plus accessible les informations aux administrés. Cette prise de parole résulte, de nouveau, de demandes d’Athésiens formulées au collectif Générations Athies. Pour le moment, rien a été fait !

Le récit exact : Monsieur Ameele Gaëtan prend la parole et annonce avoir averti, il y a plus d’un mois, madame Pawlak, Maire, des propos honteux et diffamatoires à l’encontre du personnel communal sur une page Facebook. Il s’agit également d’une atteinte à l’image de la commune. Il lui avait demandé de prendre ses dispositions et d’agir !

Page Internet que cette dernière connait trop bien. En effet, même si madame le Maire affirme le contraire dans l’Arvenir de l’Artois en février 2021, les élus Générations Athies l’ont informée à de multiples reprises ( nous vous invitons à relire nos différents articles à ce sujet. Ex: lors du recours judiciaire à l’été 2020, lors d’une réunion à ce sujet en novembre 2020, lors du conseil municipal de février 2021 où un membre de son équipe indique concernant le harcèlement dont nous sommes victimes: « il faut continuer…morts aux cons » ). …..

Les paroles en disent moins que les actions !!!

Madame le Maire n’a eu d’autre solution que d’indiquer qu’elle ne cautionnait pas. Pourtant la majeur partie des personnes agissant sur cette page ont été placées par cette dernière dans les différentes instances de notre commune depuis son élection.

Nous tenons à saluer la prise de parole courageuse de Maxime Goubet, conseiller municipal de la majorité. Ce dernier indique avoir visionné un temps cette page mais que ceci va trop loin. Il demande à monsieur Ameele Gaëtan:  » Qu’est-ce que l’on peut faire? « 

Monsieur Ameele lui répond que des propositions ont déjà été formulées de la part des élus Générations Athies. Ces dernières ont toutes été rejetées par l’équipe majoritaire. Il poursuit en indiquant qu’il faut faire preuve de cohérence et qu’ a minima les élus majoritaires, leurs conjoints, voir leurs enfants doivent commencer à se désabonner de cette page s’ils ne cautionnent pas son contenu, cesser tout commentaire ou « like » et surtout arrêter de l’alimenter.

Pour preuve, avant même la mise en ligne du compte rendu municipal, des publications et commentaires sur cette page évoquaient cette intervention. Aussi, elles reprenaient en partie la réalité de la teneur des débats contrairement au compte rendu municipal.

Monsieur Ameele, indique que si madame Pawlak entame des démarches, il est possible que cette page ferme. Dans ce cas, de nombreuses publications diffamatoires et insultantes (ex: raciste, misogyne, nazi, extrême droite….) visant l’équipe Générations Athies disparaîtront.

L’essentiel est de constater qu’ au jour de cette instance aucune action réelle n’avait été faite de la part de madame le Maire !

Néanmoins, du côté de l’équipe Générations Athies, nous constatons que notre intervention a eu pour effet que les publications diffamatoires envers le personnel communal cessent. Protéger est notre devoir d’élu.

Effectivement, malgré les engagements publics de madame Pawlak à répondre au courrier, cette dernière ne s’est toujours pas exprimée. ( voir courrier – partie C des questions diverses)

Nous avons, à nouveau (4ème fois), interpellé madame le Maire concernant l’installation de déposes minutes résidence des haies. Déposes minutes réalisés à l’été 2020 selon un arrêté de février 2021 ( oui, plusieurs mois après).

Nous sommes conscients que des soucis de stationnement sont réels sur le secteur. En effet, cela aurait pu et du être anticipé lors de la délivrance du permis de construire du lotissement.

Le souci des déposes minutes en place est qu’ils réduisent la voirie pour accéder à certaines habitations. La route est de fait, inférieure aux 3 mètres de large minimum permettant l’accès aux véhicules de secours. Il nous semble curieux qu’aucune démarche soit effectuée par l’équipe majoritaire afin de garantir la sécurité d’Athésiens.

Notons l’intervention de Monsieur Cauet, élu majoritaire, confirmant qu’une voirie doit faire au minimum 3 mètres de large selon la loi.

Pour conclure sur ce point, nous avons invité madame le Maire, à se pencher sur le panneau de signalisation en place pour ses déposes minutes. Panneau indiquant « interdiction de s’arrêter et de stationner » !!!!

Nous confirmons, Anthony Lenglet, adjoint à la vidéo-protection, se fait le porte parole d’un corbeau , en plein conseil municipal !!!!

  1. Nous constatons que cette lettre n’est pas jointe au compte rendu comme cela devrait l’être.
  2. Notons que si ce corbeau existe et qu’il n’est pas une « invention » en vu d’intimider, il est curieux de constater que ce dernier ne sache pas écrire le nom de sa propre rue. L’orthographe étant Arthur Delobelle et non Delobel.
  3. La question peut-être posée. A savoir, n’est-ce pas une tentative d’intimidation que de lire un courrier portant atteinte à 2 élus de cette rue. Les 2 mêmes élus s’étant positionnés clairement quelques minutes plus tôt contre cette page facebook …..

Monsieur Ameele a indiqué donner peu de crédit à une lettre de corbeau lu par un élu ayant déjà produit, à son sens, un faux témoignage devant le tribunal administratif afin de le diffamer et de nuire à sa réputation.

Monsieur Ameele Gaëtan, a invité monsieur Lenglet Anthony , à poursuivre ses lectures en partageant la lettre recommandé d’un Athésien, reçu en mairie un mois auparavant. Missive interpellant madame le Maire sur l’octroi d’un permis de construire à son adjoint.

Monsieur Lenglet, n’a pas apprécié cette intervention en répondant: « Je fais ce que je veux chez moi et c’est ma vie privé. »

Monsieur Ameele répliquant :  » Non, en matière d’urbanisme, monsieur Lenglet est comme tout administré et doit se conformer aux règles en vigueur » avant de poursuivre et d’indiquer « qu’il est aussi curieux que révélateur que monsieur Lenglet considère de « privé » une autorisation « municipale » qui est contestée « . Chacun en tira ses conclusions

Pour terminer, monsieur Ameele Gaëtan a invité monsieur Lenglet à préciser, comme ceci nous l’a été demandé par des Athésiens, la nature du projet sur l’affichage de son permis de construire . D’autant que Monsieur Cauet a confirmé que cette information était obligatoire.

L’équipe Générations Athies n’a pas poursuivi sur ce sujet, d’après nos informations des démarches sont en cours .

Synthèse en quelques chiffres, nous avons voté:

  • POUR à 58.34% des mises en délibération
  • CONTRE 16.66% des délibérations votées car nous avons estimé des formes de conflits d’intérêts
  • Abstention 25% car nous n’avons pas eu accès aux informations.

Comme vous pouvez le constater, lors du précédent conseil municipal en date du 22 octobre 2021, 85.71% des délibérations ont amené à des questions. Les réponses devaient être apportées lors du suivant d’après les engagements de madame Pawlak. Or, une fois n’est pas coutume, il n’en est rien.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Photo-3-elus-2021.png.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.