Aller au contenu

Covid-19 et levée des restrictions sanitaires : ce qui change ce mercredi 16 février

Nouvelle étape ce mercredi dans la levée progressive des restrictions sanitaires. Les discothèques, fermées depuis le 10 décembre, peuvent rouvrir, les concerts debout peuvent reprendre et il est à nouveau possible de consommer debout dans les bars, dans les stades, les cinémas et les transports.

Après avoir avoir mis un terme à l’obligation de porter le masque en extérieur, aux jauges dans les lieux recevant du public assis et au télétravail obligatoire le 2 février, le gouvernement franchit une nouvelle étape dans la levée des restrictions sanitaires ce mercredi. Plus de deux mois après leur fermeture, les discothèques peuvent rouvrir leurs portes dans le respect du protocole sanitaire. Les concerts debout sont à nouveau autorisés et il est à nouveau possible de consommer dans les stades, cinémas et transports, de même que debout dans les bars. Prochaine étape : le protocole en vigueur à l’école sera adapté à partir du 21 février.

Le protocole à l’école adapté à partir du 21 février

Jugeant la situation sanitaire de Covid-19 « en très nette amélioration », le gouvernement a annoncé vendredi un allègement du protocole dans les écoles. Les nouvelles règles s’appliqueront à partir de la rentrée des congés d’hiver, pour chaque zone de vacances.

Levée du port du masque dans les cours de récréation 

Parmi les mesures fortes annoncées par Jean-Michel Blanquer, la levée du port du masque dans les cours de récréation. En clair, le masque ne sera plus obligatoire en extérieur pour les élèves des écoles primaires et les personnels. Le port du masque reste néanmoins obligatoire à l’intérieur pour les personnels et les élèves de six ans et plus.

Dimanche, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a indiqué que les enfants devraient « très vraisemblablement » pouvoir enlever le masque en intérieur à l’école « avant la fin de l’année scolaire », estimant « éminemment souhaitable » qu’ils puissent le retirer « le plus tôt possible ».

Fin des attestations sur l’honneur 

Les attestations sur l’honneur que remettent les familles après le premier autotest seront également supprimées à partir du 21 février.

Un seul autotest au lieu de trois pour les cas contacts

Le nombre d’autotests demandé pour les élèves cas contact va être ramené de trois à un seul à partir du 28 février. Concrètement, les élèves cas contacts ne devront plus faire qu’un seul autotest ou test antigénique au bout de deux jours (J2), au lieu de trois tests actuellement à J0, J2 et J4.

Prochaines étapes le 28 février

Fin du port du masque dans certains lieux clos

Le masque ne sera plus obligatoire dans les lieux clos (musées, cinémas, salles de sports, restaurants…) soumis au pass vaccinal à partir du 28 février, exception faite des transports (trains et avions compris).

Le port du masque n’est plus exigé en extérieur depuis le 2 février mais il reste préconisé en cas de regroupement de personnes avec une forte densité.

Dispositif de dépistage « allégé »

Autre changement entrant en vigueur le 28 février : le dispositif de dépistage des personnes ayant eu un contact avec une personne testée positive va être « allégé ». 

« Les personnes contacts n’auront plus à réaliser qu’un seul test (autotest ou test antigénique ou test RT-PCR) à J2 (soit deux jours après avoir eu l’information d’avoir été en contact avec une personne testée positive) au lieu de trois tests aujourd’hui (à J0, J2 et J4). Dans le cas d’un autotest positif, la personne devra faire un test antigénique ou un test RT-PCR de confirmation. Les règles d’isolement demeurent inchangées », a précisé le ministère.

SOURCE: https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/covid-19-et-levee-des-restrictions-sanitaires-ce-qui-change-ce-mercredi-16-fevrier-1644846451

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *