Aller au contenu

CONSEIL MUNICIPAL DU 13 avril 2022

Avec la convocation, nous avons eu quelques documents afin de se positionner sur le vote du budget. Vous les trouverez ci-dessous

Nous confirmons que Dominique KOLACZYK et Gaëtan AMEELE n’ont pas validé le compte rendu du conseil municipal en date du 15 mars 2022.

En effet, et même si cette session du conseil municipal a fait l’objet d’un enregistrement audio par l’équipe majoritaire, il demeure incomplet et non conforme à la teneur des débats. Cf: https://generationsathies.fr/2022/04/05/conseil-municipal-du-15-mars-2022/

Nous sommes toujours étonnés par cette opacité. En effet, nous constatons que ce courrier n’est pas en annexe (comme la loi l’impose et comme nous l’avons demandé).

Notons que ce courrier a été co-écrit par madame KOLACZYK , monsieur AMEELE ainsi que des membres du collectif Générations Athies. Nous vous invitons à le découvrir ci-dessous. A la lecture de ce dernier, vous comprendrez qu’il est difficile d’approuver les comptes.

Nous constatons qu‘1/3 des élus n’a pas approuvé ce compte de gestion administratif 2021.

POUR: 10 – CONTRE et ABSTENTION : 5

Notons qu’à nouveau une question se pose : pour quelle raison seulement deux noms sont repris dans ce compte rendu alors que les abstentions sont au nombre de 3?

Notons qu’au vue des nombreuses incohérences mathématiques, constatées calculatrice en main par l’équipe majoritaire, il est surprenant que ce budget soit validé par 11 personnes !

Veuillez lire l’article – BUDGET: DÉCLARATIONS DE MADAME LE MAIRE DANS LA VOIX DU NORD !!! qui reprend quelques « énigmes » telles que 6*0 = 30 000 euros ou encore -29 510,40 + 0 = 1 170 489,60 euros

Pour conclure sur les finances municipales, madame le Maire a pris la parole pour préciser qu’un contrôle des services de l’URSSAF avait une lieu. Cette dernière nous annonce n’avoir eu « un rappel que de seulement 10 000 euros »

Ceci ne peut que renforcer nos dires sur les erreurs comptables !

Concernant le taux d’imposition, ce qui n’est pas indiqué dans ce compte rendu mais qui repris dans la presse suite à ce conseil municipal, est que vos élus Générations Athies ont, de nouveau, demandé une baisse du taux d’imposition. En effet, ceci est possible par une gestion plus juste des finances publiques.

A SAVOIR : l’argumentation qui consiste à dire : maintient du taux d’imposition = pas d’augmentation EST FAUSSE !

En effet, la valeur locative de référence étant en augmentation, cela fait automatiquement augmenter la somme à payer. Ceci à donc pour conséquence de créer une charge en augmentation pour les Athésiennes et Athésiens. Donc une perte du pouvoir d’achat suite à une décision municipale !

Comme vous le constatez, nous sommes 15 votants pour chaque délibération. Or, notons que sur cette dernière délibération, 06 élus ont voté POUR et 05 se sont abstenus et que cela fait toujours 15 votants pour l’équipe majoritaire.

Nous avons demandé, à nouveau ( https://generationsathies.fr/2021/04/12/conseil-municipal-du-22-fevrier-2021/ ) , par l’intervention de madame Dominique KOLACZYK la mise en place d’ « un contrat d’engagement républicain des associations et fondations bénéficiant de subventions publiques ». A savoir que ceci émane d’un décret de décembre 2021 voté en application d’une loi d’avril 2000. Nous précisons que le contrat est déjà affectif au niveau de la CUA.

Lors de sa prise de parole, madame KOLACZYK Dominique a donné lecture des grandes lignes de ce contrat en précisant que ce document devait être mis en annexe du compte rendu. Elle a donné le document à madame Pawlak .

Malheureusement, notre proposition a, comme de coutume, été ignorée par l’équipe majoritaire et le document n’est pas en annexe. Nous vous prions de bien vouloir le trouver ci-dessous.

Sur ce sujet, monsieur AMEELE Gaëtan a proposé une autre approche : un jeune de notre commune pourrait bénéficier du financement intégral de sa formation.

Notons que monsieur Ameele a demandé à ce que la délibération pour les aides aux formations BAFA / BAFD au titre de l’année 2023 soit mis à l’ordre de jour de la cession du conseil municipal du mois de septembre. En effet, un plan de formation s’anticipe en fonction des possibilités de vacances des jeunes afin de pouvoir réaliser leur stage. Délibérer sur ce point précis en avril est bien trop tard car il n’y a plus de vacances pour réaliser un stage de formation avant l’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.